Rédaction web et copywriting : les erreurs à éviter

La rédaction web est une discipline à part entière dans le monde de la création de contenu. En lien avec l’évolution des technologies et des processus d’information, la rédaction web est un véritable métier requérant des connaissances précises. Le copywriting, compétence quasi-ancestrale en marketing est né avec les premières publicités papier. Le copywriting, c’est l’art d’utiliser des mots, à l’écrit ou à l’oral, avec pour objectif de convaincre les personnes d’effectuer une action après les avoir lus ou écoutés.

Vous avez certainement déjà lu un poème vous procurant un sentiment tellement fort, que vous avez envie de le relire, et de le re-relire ? C’est l’objectif d’un bon copywriting, donner envie de passer à l’action. Cependant, certaines règles sont à respecter pour un bon copywriting et surtout, certaines erreurs sont à éviter pour ne pas rater votre conversion (ventes, inscription, appel…). 

une mise en page qui fait peur

Quoi de pire que de tomber sur un bloc de texte totalement indigeste, rempli de fautes d’orthographes, avec plein de couleurs flashy, des polices de caractères des années MSN (on pense à toi, Comic Sans MS ♥), et DES PHRASES TOUTES EN MAJUSCULES ?

Privilégiez un texte aéré par des paragraphes, structuré par des titres (vous permettant de travailler également votre SEO au passage), en mettant en exergue votre texte avec une mise en gras des expressions les plus importantes, en ajoutant des exemples, des images et visuels pour égayer votre page et visualiser le produit que vous vendez ou l’article que vous écrivez.

écrire pour se faire plaisir...

Shakespeare n’était pas un poète du copywriting ! Vous avez le soucis du “beau” sur le plan littéraire, c’est une qualité, mais n’allez pas trop loin. Votre copywriting n’a pas besoin de ressembler à un chef-d’oeuvre littéraire, n’oubliez pas votre objectif : vendre, et donc, être efficace.

Soyez simple en utilisant des phrases courtes à la voix active, écrivez comme vous parlez dans la vie de tous les jours (sauf si vous êtes Ch’tis…). Veillez également à enrichir votre champs sémantique afin de ne pas être répétitif et alourdir vos textes. Le pire serait de perdre vos lecteurs et potentiels clients dans des textes indigestes.

ecrire pour le plaisir - digital hipster - agence web lille

oubliez ce bon vieux google

« Content is king » pour le SEO (Search Engine Optimization ou référencement naturel). Il faut impérativement que vos contenus soient optimisés pour Google (ou Baidu si vous visez le Web chinois).

Pour cela, il faut analyser, sélectionner les bons mots clés et les intégrer là où il faut. Notamment, dans votre grand titre, quelques fois dans votre contenu (sans plomber le sens) et dans vos intertitres en variant avec des synonymes. Bien sûr, on oublie pas les balises (Title et Meta Description).

Content is king - digital hipster - agence web lille

ne soyez pas incomplet

Beaucoup trop de marketeux, par soucis de clarté, par peur de “trop faire”, se laissent envahir par la peur d’être trop longs lors de la rédaction d’un texte de vente. Ne vous empêchez pas de développer des arguments qui pourraient convaincre plus de monde de cliquer sur le graal : le bouton “commander” (ou comme on dit dans le jargon, le call-to-action).

N’oubliez pas que tant que vous dites à votre client quelque chose qui l’intéresse, la longueur de votre texte de vente ne sera jamais un vrai handicap pour lui : il ira jusqu’au bout et sera très probablement conquis par votre contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *